lunettes01

Le baiser Carglass est un baiser qui s’échange en principe entre personnes âgées de plus de 50 ans. Mais, d’une manière plus générale, à tous les partenaires dotés d’une vue basse et désireux d’échanger des marques d’affection soit sur la joue, soit sur la bouche, soit ailleurs sur le visage.


Dans tous les cas de figure, la manœuvre reste dangereuse, à partir du moment ou l’un des deux (mais surtout les deux réunis) ont décidé de garder sur leurs yeux l’objet qui leur permet d’identifier la personne à qui ce baiser est destiné.  Une erreur de partenaire pourrait en effet avoir de fâcheuses conséquences. Il est déjà arrivé à certains, ayant retiré leurs lunettes pour avoir l’air plus jeunes, d’embrasser leur patron ou un parfait inconnu passant à leur portée. Certains pourraient le prendre bien, surtout si la personne a un aspect jovial et attirant, mais tel n’est pas toujours le cas. Cette manœuvre est fortement déconseillée dans les cocktails VIP ou tout autre endroit où la bonne tenue est de rigueur.

L’accident de baiser se produit souvent lorsque les deux partenaires, abandonnés à leurs instincts primaires et à des élans passionnels non contrôlés se livrent à de brusques  manœuvres sans se préoccuper des conséquences qui vont en découler. Le choc est généralement brutal, un ou deux verres et même plus peuvent être touchés dans ce cas, et c’est là que l’ami Carglass section « baiser » va pouvoir intervenir.

Conseils utiles : ne paniquez pas, ne quittez pas la pièce ou le lieu de l’accident, n’embrassez plus votre partenaire, retirez vos lunettes.

Mettez à profit le temps d‘attente de  Carglass « baiser » pour vous demander si vous avez VRAIMENT fait le bon choix et si votre partenaire (attitré ou occasionnel) n’a pas en lui un fond de violence congénitale.

Conditions de remboursement de l’assurance

 1. La déclaration doit internevir dans l'heure qui suit le sinistre. Trop de partenaires se défilent dans ces situations, notamment ceux dont les verres n'ont pas été touchés.

 2. Lorsque au moins un des verres de chaque partenaire  a été endommagé, la responsabilité est partagée entre les deux sinistrés et est prononcée aux torts réciproques car il est impossible de prouver qui des deux a agi le premier.

3. Si l’un des deux partenaires déclare qu’il a été embrassé de force par l’autre, il faudra en apporter la preuve et le faire attester par un homme de loi assermenté puis envoyer le dit-document en trois exemplaires dans le mois qui a suivi l’accident. Si l’accident se produit en été ( Les statistiques prouvent en effet que l’accident de baiser intervient pour 80% entre juin et septembre et pour  20% le reste de l’année), le délai sera prolongé de 2 mois.

 4. Clause restrictive. Si un second accident de baiser se produit entre des partenaires identiques, sachez que l’assurance ne fonctionnera plus une deuxième fois, c’est à vous de prendre les mesures qui s’imposent dans ce cas-là. L’assurance n’est pas responsable de vos mauvais choix et de vos erreurs de discernement.

 5. Rappel. Pour des raisons évidentes, l’assurance ne rembourse que les lunettes de vue, pas les lunettes de soleil.

Nous vous souhaitons une bonne journée et vous rappelons que l’ami Carglass est à votre service 24h/24 et intervient à toute heure du jour et de la nuit et en tous lieux, même les plus insolites.

 

L’équipe Carglass « baiser ».

 

© cloclo, Août 2016